Pourquoi consulter une psychologue ?

Les raisons les plus fréquentes

Mon enfant rencontre des difficultés dans ses apprentissages

À l’école, au collège, les enseignants vous indiquent que votre enfant rencontre des difficultés. Il souffre peut-être d’un trouble spécifique des apprentissages. Il en existe plusieurs : la dyslexie, la dyscalculie, la dyspraxie…et d’autres. En complément des bilans établis par d’autres professionnels comme les orthophonistes, les ergothérapeutes, psychométriciens, une psychologue peut proposer un bilan cognitif qui pourra définir le type d’aménagement dont votre enfant pourrait bénéficier à l’école. Elle peut également mettre en place des séances de remédiation cognitive afin d’améliorer par exemple la concentration, l’organisation, la gestion du temps et la flexibilité mentale.

En tant que parent je suis épuisé

Le burnout parental est un syndrome qui se manifeste à travers plusieurs symptômes :

  • l’épuisement dans son rôle de parent
  • la saturation et le manque de plaisir dans son rôle de parent
  • la distanciation affective avec ses enfants, trop fatigué le parent n’a plus d’énergie pour s’investir dans la relation avec ses enfants
  • le contraste, le parent trouve qu’il n’est plus le parent qu’il a été ou qu’il voudrait être

 

 

Mon enfant rencontre des difficultés dans la gestion de ses émotions : la peur, la colère, la tristesse…

La capacité que l’enfant à gérer ses émotions est en construction tout au long de l’enfance et de l’adolescence. Certains enfants ne parviennent pas à réguler leur colère ou leur peur. Cela les empêche d’avoir de bonnes relations aux autres mais aussi de prendre des initiatives, d’explorer le monde qui les entoure sereinement.
Deux types de stratégies permettent aux enfants de réguler leurs émotions :
– des stratégies intrapersonnelles : changer d’idée par exemple lorsqu’on ressent une émotion négative,
– des stratégies interpersonnelles : l’adulte aide l’enfant à identifier, comprendre puis réguler son émotion. Les autres enfants « les copains, les copines » peuvent également apporter de l’aide.
Tout en tenant compte du niveau de développement de l’enfant, une psychologue aide l’enfant à intérioriser des stratégies de régulation émotionnelle et à devenir autonome dans la gestion de ses émotions.

 

 

Mon enfant a besoin d'un bilan psychométrique

Le bilan psychométrique permet d’évaluer le fonctionnement général intellectuel. Seuls des psychologues sont habilités à la passation, l’analyse et l’interprétation d’un bilan psychométrique. En fonction de l’âge de l’enfant, il existe trois tests :
– la WPPSI pour les enfants de 2 et demi à 7 ans
– la WISC pour les enfants de 6 à 16 ans
– la WAIS qui s’adresse aux adolescents à partir de 16 ans et aux adultes.

Ces tests permettent :
– d’établir un QI, ils éclairent sur un éventuel retard ou sur une précocité,
– de mieux comprendre les forces et les faiblesses de l’enfant,
– d’anticiper l’impact que peut avoir une hypersensibilité liée au haut potentiel,
– de déchiffrer le fonctionnement des capacités d’attention, de planification et de flexibilité mentale, notamment pour les enfants souffrant de trouble de l’attention.

Mon enfant est très anxieux

Il existe une différence entre la peur qui est une réaction normale face à un danger réel et l’anxiété. L’anxiété se manifeste par une peur exagérée, une peur que l’on a du mal à contrôler. Elle génère une grande détresse, elle empêche le fonctionnement normal de l’enfant ou de l’adolescent qui s’arrange pour éviter les situations susceptibles de provoquer cette anxiété.

Au cours de leurs vies, les enfants ressentent des peurs qui sont normales et en relation avec leur âge. 

Les signes de l’anxiété peuvent être :
– un changement soudain de comportement : tristesse, mauvaise humeur, irritabilité, colère, inquiétude…
– des manifestations physiques : maux de ventre, maux de tête, envie de vomir, grincement de dents la nuit…
– difficulté à s’endormir
– manque de concentration 
– difficulté à se séparer des parents…